Jules Desbois (1851-1935)

La Misère

1894

Plâtre patiné
H. 130 cm : L. 55 cm ; l. 75 cm
Dépôt des musées d’Angers
N° inventaire MBA 277 / PR D.001.3.2

La Misère est exposée en 1894 au Salon de la Société nationale des beaux-arts. Jules Desbois atteint dans cette sculpture une puissance de l’expression « réaliste » que salue la critique et qui fait frémir d’horreur une partie du public.
Dans sa version définitive, il accentue encore les effets de la vieillesse sur le corps, fouillant les détails et jouant des proportions. Il enveloppe d’une guenille le visage devenu squelettique, recroquevillant encore le corps, révélant d’autant plus la misère humaine. L’État achète la sculpture et commande sa traduction en bois (musée de Nancy) que Jules Desbois réalise entre 1895 et 1896.

Visible dans la salle des sculptures monumentales

Musée Jules-Desbois