Jules Desbois (1851-1935)

Tête du poilu mourant

1920-1921

Fragment du monument aux morts d’Angers
Modèle en plâtre
H. 16 cm ; L. 21 cm : Pr. 18 cm
Dépôt du musée des beaux-arts de Tours
N° inventaire : 936.202.1.2 / PR D 003.1.2

La conception du monument aux morts d’Angers ne s’est pas limité à la réalisation du seul groupe final. A partir de la figure du soldat mort, Jules Desbois propose sa vision de la guerre à travers une suite de têtes fragmentaires, dans une expression de plus en plus violente. En 1920, il détache la tête du poilu et réalise La Guerre (terre cuite conservée au musée d’Orsay) qui garde encore un visage apaisé. Une autre version en bronze (musée d’Alger), exposée en 1928, accentue la morbidité du sujet.

Visible dans la salle des sculptures monumentales

Musée Jules-Desbois