François Roberdeau (1729-1810)

Crucifix de la sénéchaussée de Beaufort-en-Vallée

Beaufort-en-Vallée
1768

Huile sur toile
H. 144 cm ; L. 94 cm
Fonds Ville de Beaufort-en-Vallée
N° inventaire : BF 3008

Destinée à la sénéchaussée de Beaufort sous l’Ancien Régime, cette peinture est déplacée au XIXe siècle dans le tribunal de la justice de paix. Au revers sont inscrits les noms des membres de la sénéchaussée ayant contribué au réaménagement de l’auditoire au-dessus des anciennes halles.
François Roberdeau est un lieutenant particulier civil, franc-maçon, qui est devenu maire en 1788. Aux pieds du Christ en croix, il représente curieusement deux monuments de la ville : le château et l’église Notre-Dame. Si la vue du château, déjà en ruine en 1768, est fantasmée, celle de l’église nous renseigne sur un état ancien disparu puisque le plus petit clocher, construit au XIIe siècle, disparaît à la Révolution.

Visible dans la salle des beaux-arts

Musée Joseph-Denais