Matrice de sceau de la loge de l’Amitié

Beaufort-en-Vallée
XVIIIe siècle

Métal gravé
H. 5,3 cm ; L. 4,5 cm ; Ep. 3,2 cm
Don de M. Pelletier en 1894
N° inventaire : BF 1673

La franc-maçonnerie se développe surtout dans l’est de l’Anjou, à Saumur et Doué-la-Fontaine. La première loge maçonnique de Beaufort est créée en 1765 sous le nom de Saint-Jean-des-Arts. Dissoute en 1776, elle se reconstitue en 1777 sous le nom de Saint-Jean-du-Secret. Elle se fond en 1789 avec la loge de l’Amitié. Fermée en 1791, la loge reprend ses activités entre 1801 et 1809.

Oeuvre conservée dans les réserves

Musée Joseph-Denais